Rénovation, extension & construction

Je lance mon bureau à Bolquère dans les Pyrénées-Orientales (FR), à la jonction entre l’Espagne et la France. N’hésitez pas à me contacter pour tous vos projets de rénovation, extension et construction (disponible partout en France/Espagne). Je suis à votre entière disposition pour discuter et élaborer une démarche.

La valorisation de l’existant constitue la méthode du projet et un engagement permanent. À la recherche d’une architecture basée sur un dialogue constant entre fonction et design, entre l’usager et l’architecte. Une architecture consciente et inclusive qui se veut révélatrice des routines, des lieux, du paysage, des artisans et des matériaux locaux.

I am launching my office in Bolquère, Pyrénées-Orientales (FR), at the jonction between Spain and France. Do not hesitate to contact me for all your renovation, extension and construction projects (available anywhere in France/Spain). I am at your disposal to discuss and develop a process.

The valuation of the existing is the method of the project and a permanent commitment. In search of an architecture based on a constant dialogue between function and design, between the user and the architect. A conscious and inclusive architecture that is meant to reveal the routines, places, landscape, artisans and local materials.


Voyage au centre de la mer,
vers un archipel industriel

EPFL Master Project

L’Anthropocène est un terme qui caractérise l’époque géologique qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l’écosystème terrestre. L’urbanisation planétaire résultant de l’industrialisation, est devenue part intégrante de notre contexte urbain. Elle ne peut plus être considérée comme une simple dichotomie ville/campagne mais devient un système d’étude complexe qui comprend les divers espaces de production et les réseaux qui les supportent. La mer Baltique, avec sa forte densité d’activités humaines couplé à des caractéristiques géomorphologues, en font l’une des mers les plus polluées sur Terre, ceci matérialisé à travers une surproduction d’algues: l’eutrophisation.

Le projet propose donc une lecture sensible d’un territoire maritime comme espace potentiel d’urbanisation et propose d’intégrer un projet architectural à une réflexion spatiale à plus grande échelle. Ce projet est polytechnique. Ses facettes sont multiples : c’est là son essence. En plus d’être industrie et producteur d’énergie, il intègre également la notion d’habitat en mer. Le projet porte à ce titre un double questionnement, celui du rôle de l’architecture dans l’ère de l’Anthropocène et de la dimension pluridisciplinaire du projet. Il n’est contraint ni par l’étendue de son vaste milieu, la mer Baltique, ni par l’essence de sa fonction: il agrémente et ponctue son environnement afin de cristalliser l’existence d’un processus caché, celui de l’eutrophisation.

Collaboration: Muriz Djurdjevic